Depuis que je me balade sur la blogosphère, je ne me lasse pas d'admirer certains jardins. Celui de Léon et Monique, alias le§mo, fait partie des tout premiers blogs que j'ai ajoutés à ma liste de liens. Il me fait rêver depuis des mois avec ses allées engazonnées toutes en courbes délicieuses et ses collections de plantes dont je raffole. Aussi, lorsque j'ai appris qu'ils proposaient de l'ouvrir aux visiteurs en mai et juin, je me suis empressée de les contacter, car j'ai la chance d'habiter à une soixantaine de kilomètres de chez eux. N'hésitez pas à leur écrire vous aussi (vous trouverez leurs coordonnées sur leur blog) si vous voulez profiter de l'occasion : la visite vaut vraiment le détour.

Les photos que Léon et Monique postent sur leur blog sont magnifiques (d'ailleurs, toutes celles qui illustrent cet article sont les leurs) ; pourtant, lorsque j'ai découvert leur jardin en vrai, je l'ai trouvé plus beau encore. Il dégage une ambiance très apaisante et agréable, et j'ai littéralement oublié le temps en écoutant ces deux passionnés raconter la composition de cet endroit délicieux. (Et pendant que je buvais leurs paroles, mon beau-frère, qui gardait ma fille tout seul pour la première fois, commençait à paniquer en ne me voyant pas revenir, fourrant un Kiri encore emballé au micro-ondes en guise de repas pour la petite et tentant désespérément de me joindre...)

Scenes-de-jardin-020

Quand on arpente ce jardin, on a du mal à croire qu'il y a vingt ans à peine, ce n'était qu'une étendue de terre nue. La structure des massifs et des allées est admirable : tout en douceur, elle parvient à créer à la fois des zones intimes et de magnifiques perspectives traversantes. Ainsi, elle fait paraître le jardin bien plus grand qu'il ne l'est en réalité. Les allées font tout le tour du jardin, formant de petites venelles thématiques (hostas, sous-bois, etc.) et offrant des points de vue et des ambiances variés. Je reste vraiment admirative devant ce que de simples particuliers ont réussi à créer là, car parvenir à concevoir une structure d'ensemble avec autant de bonheur n'est pas donné à tout le monde.

hostas

Cette architecture est appuyée par la verticalité des arbres, dont la majorité présente un port remarquable parfaitement mis en valeur par la taille de transparence que pratique Léon. Mentionnons également l'écorce de nombre d'entre eux qui leur permet de rester intéressants et attrayants toute l'année. On peut notamment admirer un lagerstroemia, un chêne-liège, des aubépines, un érable cannelle, un ginkgo biloba au surprenant tronc double, différentes variétés d'érables japonais... Autre particularité du jardin, de nombreux rosiers (près d'une centaine !) s'épanouissent dans cet écrin de verdure, offrant des parfums envoûtants ou des fleurs magnifiques. À leur pied, on ne trouve pas d'annuelles, mais une collection impressionnante de vivaces. Citons entre autres hostas, heuchères et heucherellas, hellébores, ancolies, hémérocalles, astrances, clématites, ainsi que géraniums, iris... Bref, quand on s'intéresse aux plantes, c'est un vrai régal !

lagerstroemia tronc

Cet ensemble est savamment rehaussé de touches décoratives, avec notamment deux très belles gloriettes. Pour Léon et Monique, le jardin est comme une pièce de la maison ; ils y ont donc apporté leur touche personnelle en y disposant des objets authentiques, bannissant l'import dans la mesure du possible.

iris

Pour finir, Léon m'a montré son potager où, comme dans le jardin, il pratique la couverture permanente du sol depuis plus de vingt ans (y compris avec des tontes de gazon). J'en profite pour saluer l'approche naturelle qui est privilégiée en ces lieux et qui a été mise en œuvre à une époque où les jardiniers y étaient beaucoup moins sensibilisés qu'aujourd'hui... Après cette visite captivante, je suis repartie avec plein de jolis cadeaux dans mon coffre : une adorable petite Viola alba, un iris de Sibérie, une heuchère 'Chocolate Ruffles' à diviser, un Carex grayi, un Geranium pyrenaicum 'Bill Wallis', plein de graines d'hellébores (encore mieux qu'un Kinder Surprise, on ne sait absolument pas sur quoi on va tomber !)... Parce que pour Léon et Monique, jardiner, c'est avant tout partager ! Je profite de ce billet pour les remercier encore de m'avoir ouvert les portes de leur magnifique jardin et pour vous inciter encore une fois à en profiter.