Cela fait maintenant plusieurs années que je rêvais de visiter le domaine de Boutiguéry pendant la floraison de ses près de 40 000 rhododendrons et azalées. Eh bien, c'est à présent chose faite, et la promenade était à la hauteur du rêve. Le domaine de Boutiguéry est un grand parc à l'anglaise d'une vingtaine d'hectares, bordé par une rivière (l'Odet) qui serpente en entrelacs serrés juste avant de se jeter dans la mer. Il abrite une forêt lumineuse qui sert d'écrin aux allées bordées d'azalées et de rhododendrons.

DSC_1160

Certains rhododendrons sont vraiment immenses.

Son propriétaire, Christian de la Sablière, a dessiné des allées, marié des couleurs, mais surtout, il a créé des centaines d'hybrides qui rendent le domaine absolument fascinant non seulement pour les amateurs de rhododendrons, mais aussi pour toutes les personnes sensibles à l'art et à la beauté en général. J'ai passé un après-midi complètement magique au milieu de ce parc, me perdant dans le Labyrinthe des azalées avant de plonger dans une ambiance à la Jurassic Park en traversant la Vallée des géants – où des rhododendrons aux feuilles immenses côtoient des Dicksonia antartica florissantes – avant d'aller admirer le point de vue sur l'Odet, puis de découvrir la partie consacrée aux hybrides.

DSC_1289

J'ai trouvé dans la jeune chienne du domaine un guide de choix pour toute la deuxième moitié de ma visite, ici entre deux rangs d'hybrides créés par M. de la Sablière !

J'ai eu la chance incroyable de rencontrer M. de la Sablière, qui est – n'ayons pas peur des mots – l'un des plus grands hybrideurs européens de rhododendrons. Cet homme passionné et passionnant m'a raconté comment, après des centaines d'essais, il avait réussi à hybrider un rhododendron réputé impossible ('Horizon Monarch' pour ceux qui connaissent, il fait de très grandes fleurs de couleur jaune crème) avec le pollen de 'L'Engin', un de ses rhodos locaux...

DSC_1294

L'un des fistons de 'Horizon Monarch', avec ses inflorescences d'une taille impressionnante au coloris remarquablement lumineux.

Enfin, quand j'ai réalisé qu'il était déjà fort tard (incroyable comme le temps a filé cet après-midi, j'aurais pu rester encore des heures !), j'ai rejoint sa fille, Virginie, dans sa pépinière ouverte depuis peu. Je craignais de faire quelques frais, mais finalement j'ai été très raisonnable (pour être parfaitement honnête, c'est surtout parce que j'avais oublié mon plan de jardin et aussi parce que j'y retourne avec ma mère dans deux semaines, et cette fois, j'aurai mon plan et plein de place dans ma voiture...), me contentant d'un Rhododendron augustinii 'Eleanor' et d'un superbe érable japonais 'Jordan'. Virginie est animée par la même passion que son père, c'est un vrai bonheur de rencontrer une famille pareille ! J'ai déjà hâte d'y retourner et je compte bien acheter là-bas tous les végétaux que je pourrai (les plants sont tellement plus beaux et plus originaux que dans les grandes chaînes de jardinerie, et ils ne sont même pas plus chers) !

Acer Jordan et rhodo 'Eleanor'

L'Acer shirasawanum 'Jordan' et le Rhododendron augustinii 'Eleanor' m'attendent bien sagement à la maison, dans leur bassine d'eau, prêts à être plantés quand le terrassier aura réparé ses méfaits !

Comme pour le jardin du Prieuré de Locmaria, je vous ai fait un album dans lequel je partage mes photos les moins ratées (je suis très déçue de mes clichés, pourtant pas si nuls que ça, mais tellement en deçà des émotions que j'ai ressenties face à la beauté féerique des lieux...) Vous pouvez les regarder en cliquant ici ou, mieux encore, vous pouvez aller voir celles de Virginie directement dans les cinq galeries du site Internet du domaine. Si vous passez en Bretagne entre avril et juin et que vous aimez les azalées et les rhododendrons, la visite du domaine de Boutiguéry est absolument incontournable !