12 juillet 2014

Un nouveau terrain des abeilles ?

Pour mes nouveaux lecteurs, je vais réexpliquer vite fait l'un de mes grands projets sous forme d'idée fixe : cela fait quelques années que je suis atterrée et inquiète face à la mortalité galopante des abeilles. Je parraine déjà un certain nombre ruches par l'intermédiaire de différentes associations, mais je souhaite vraiment faire plus, même si les actions que j'entreprends à mon échelle sont ridiculement petites. L'année dernière, j'ai donc commencé à chercher une terre agricole sur laquelle je souhaite installer des ruches Warré... [Lire la suite]

09 mars 2014

En attendant le rucher, parrainons des ruches !

Comme vous le savez, l'une de mes idées fixes est de faire quelque chose pour essayer de sauver les abeilles. En attendant de pouvoir réaliser mon rêve de rucher conservatoire, je patiente en parrainant des ruches d'abeilles et en faisant des dons à des associations dès que mes finances me le permettent. Si vous aussi vous voulez participer à l'un de ces programmes ou simplement si vous êtes curieux de voir en quoi ils consistent, voici les associations auxquelles je fais des dons. Un toit pour les abeilles C'est une association... [Lire la suite]
24 février 2014

L'abeille noire d'Ouessant

Je continue à rêver de pouvoir installer mon rucher conservatoire. Vous l'avez vu, je cherche un terrain, je réfléchis aux arbres et aux fleurs que je vais y planter, mais il me restait encore à déterminer l'essentiel : quelles abeilles héberger ? Après quelques recherches, il me semble que l'écotype le plus adapté à ma situation géographique (Saint-Étienne-de-Montluc, en Loire-Atlantique) est l'abeille noire d'Ouessant. J'espère que mon objectivité n'est pas biaisée par le fait que j'ai grandi dans le Finistère, mais plus je me... [Lire la suite]
13 février 2014

La quête du terrain des abeilles continue !

Comme je l'indiquais précédemment, l'un de mes grands rêves est d'installer un rucher conservatoire d'abeilles noires sur une terre agricole pas trop loin de chez moi. Après ma déconvenue des terrains que j'ai failli acheter à la SAFER, je n'ai pas baissé les bras et depuis, je continue à m'activer (un peu dans tous les sens) pour trouver un petit paradis pour les abeilles. Tout d'abord, j'ai décidé que cette désillusion me servirait de tremplin pour avoir quelque chose d'encore mieux que si tout avait fonctionné selon mes plans. Et... [Lire la suite]