19 janvier 2015

Hedera bien qui rira le dernier !

Tout comme les fougères, les lierres sont souvent des mal-aimés des jardiniers, qui tantôt les méprisent, tantôt les traquent impitoyablement. D'ailleurs, même les pépiniéristes ne se donnent pas la peine de les étiqueter correctement : après mes déboires avec les « fougères variées », dont mariejoclaude m'avait aidée à me dépêtrer grâce à son identification du Pteris cretica wimsettii, me voici confrontée au même problème après avoir acheté cinq godets de « lierre varié » dans une pépinière pourtant d'un grand sérieux par... [Lire la suite]