S'il y a eu une star au jardin cet été, c'est bien lui. Je l'ai acheté sans trop y croire, un peu sur un coup de tête, alors que je chopais un poisson pour Tête-en-boule à Truffaut ; habituellement, j'achète toujours chez des pépiniéristes pour éviter les plantes dopées et forcées, mais ce jour-là, mes bonnes habitudes ont fait la grève et j'ai craqué pour ce joli géranium vivace dont les fleurs présentent différentes nuances de rose.

DSC_0167

Et je n'ai pas regretté mon achat : à peine planté, 'Dreamland' s'est installé, a pris ses aises et s'est mis à prospérer à une vitesse proprement hallucinante. Il mesure aujourd'hui plus d'1,20 m de diamètre, ce qui va me contraindre à le diviser d'ici peu ; et malgré des conditions difficiles avec les grosses chaleurs, il fleurit sans discontinuer depuis son arrivée au jardin. 

Sa kyrielle de fleurs offre un camaïeu qui va du rose très pâle au rose soutenu. C'est d'ailleurs cette variabilité de teinte qui m'a fait craquer. Il était déjà bien en fleur quand je l'ai acheté début juin, et aujourd'hui il continue sans faiblir à m'offrir ces petits bijoux à cinq pétales, d'environ 3 à 4 cm de diamètre. Il paraît qu'il fleurit de mai jusqu'aux gelées, et au vu de ce qu'il fait dans mon jardin, je suis toute disposée à le croire.

DSC_0165

DSC_0184

Enfin, dernier avantage de taille : impossible de s'en approcher sans avoir les oreilles remplies du bourdonnement incessant d'un véritable essaim de butineurs, qui semblent irrésistiblement attirés. Quel que soit le moment de la journée, le géranium 'Dreamland' est couvert d'abeilles, de bourdons et d'une multitude de papillons, ce qui fait le bonheur des amateurs d'insectes et de biodiversité au jardin.

mosaique dreamland butineurs

Bref, 'Dreamland' a tout du géranium vivace parfait. Il a été bien plus vigoureux que mes trois exemplaires de 'Rozanne' (il faut dire que les malheureux se sont fait brutalement désherber par le Schön en plein mois de juin, il a fallu que j'aille les sauver dans son trou à mauvaises herbes et que je les replante hors de sa portée) et ferait presque oublier à quel point 'Lilac Ice', pourtant tout jeune et qui a été de loin le dernier à démarrer ce printemps, a été florifère pendant tout l'été au pied de mes rosiers 'Iceberg' et 'Rhapsody in Blue', eux aussi superbes pour leur première année, ce qui m'a permis de savourer leur association avec des thalictrums (oui, celle que j'avais adorée chez Malo et dont je vous avais déjà parlé).

geranium lilac ice (2)

 

rosier iceberg + thalictrum splendide (2)

rosier iceberg + thalictrum splendide (3)

rosier iceberg + thalictrum splendide

rosier rhapsody in blue + thalictrum splendide white

 

Ainsi, ce géranium 'Dreamland' et mes rosiers auront un peu sauvé mon été de floraisons au jardin, car les hydrangéas, qui auraient dû être les véritables vedettes de l'été, ont trop souffert de la chaleur et ont fané très rapidement, avant que je ne reçoive mon nouvel appareil photo. Quoi qu'il en soit, 'Dreamland' est adopté, sur le point d'être divisé et je suis bien impatiente de le voir apporter sa vigueur et sa prospérité dans d'autres endroits du jardin !