En ce moment, les stars du jardin sont évidemment les azalées, comme en témoignent mes derniers messages. Avec leurs couleurs vives, elles attirent tous les regards. Mais plus loin dans le jardin, à l'ombre de la palissade sud, une petite vivace un petit sous-arbrisseau plein de douceur commence lui aussi à fleurir [merci Gisou pour la correction !]. Oh, il est discret, mais quand on daigne s'approcher de lui pour le voir plus en détail, il sait récompenser l'observateur. Il s'agit d'une fleur des elfes, l'Epimedium 'Akebono'.

epimedium akebono (3)

Elle forme de délicates petites fleurs qui mêlent le blanc et le rose lilas et semblent flotter en suspens au-dessus du feuillage au bout de leurs tiges graciles.

epimedium akebono (2)

epimedium akebono

Les feuilles, quant à elles, sont sorties de terre début avril et forment un joli coussin qui s'étend rapidement. Elles sont en forme de cœur allongé, et elles présentent une bordure dentelée de couleur contrastée qui rappelle les parties les plus foncées des fleurs.

epimedium akebono (5)

Cette fleur des elfes m'offre là une bien jolie surprise, d'autant que mon Epimedium 'Lilafee', planté dans l'allée, avait complètement disparu cet hiver et me faisait craindre une incompatibilité avec mon jardin. C'est peut-être à cause de leurs emplacements respectifs, car j'ai l'impression que les plantes de mon allée qui n'ont pas reçu de terre de bruyère font l'objet d'attaques de gastéropodes violentes et répétées ; à l'inverse, celles qui sont plantées sur les buttes sont miraculeusement épargnées (même mes hostas présentent des jeunes pousses intactes, c'est dire). Du coup, moi qui pensais mon jardin peu adapté aux Epimedium, je me rends compte que ce n'est finalement pas le cas et je vais sans doute en installer quelques autres tellement cet 'Akebono' me plaît !

[Nouvel edit grâce à Gisou : contre toute attente, mon Epimedium 'Lilafee' n'est pas mort, il commence tout juste à refaire des jeunes pousses que je n'avais pas vues, planquées sous 10 centimètres de feuilles mortes ! Avec un peu de chance, je vous en parlerai un jour... En tout cas, maintenant, j'ai tous les bons conseils nécessaires pour réussir sa culture ! Merci Gisou !]