Voici un nouveau petit article brico-déco ! Après avoir fait mes rideaux, j'ai eu envie de poursuivre sur ma lancée et d'habiller nos ampoules nues. Comme je n'ai rien trouvé qui me plaise dans le commerce, je me suis dit que ça pourrait être sympa de fabriquer mes luminaires moi-même. En fait, ça n'a rien de bien complexe. Comme il me restait du tissu de mes rideaux, j'ai décidé de me faire la main sur un abat-jour cylindrique pour le bureau. Voilà à quoi ça ressemble une fois fini :

DSC_3023

Pour le matériel, il faut :

  • deux cercles à abat-jour, l'un nu et l'autre bagué ; ou, plus simple encore si vous en trouvez une aux bonnes dimensions, une carcasse d'abat-jour toute prête
  • du polyphane (une sorte de papier adhésif, blanc ou transparent, qui sert à avoir une répartition homogène de la lumière et à maintenir le tissu bien tendu)
  • de la colle universelle
  • des pinces à linge (très important !)

On trouve tout ce matériel très facilement sur Internet. J'ai commandé chez Kit Création un peu au hasard, mais il existe des tonnes d'autres sites où vous pourrez trouver tout ça.

Pour commencer, on découpe la feuille de polyphane aux bonnes dimensions. Pour cela, il suffit de calculer le périmètre de votre abat-jour : souvenirs, souvenirs ! Vous rappelez-vous comment on fait ? Il suffit de multiplier le diamètre par π (3,14). Pour mon abat-jour de 30 cm de diamètre, j'ai donc obtenu un périmètre de 30π, soit 94,2 cm. Ensuite, il n'y a plus qu'à découper un rectangle dont la longueur est égale au périmètre de l'abat-jour auquel on ajoute 1 ou 2 cm pour la bordure, et dont la hauteur est celle que vous souhaitez pour votre futur abat-jour (ou celle de votre carcasse si vous en avez une toute prête).

DSC_3010

 

Ensuite, on retire le film protecteur du polyphane et on colle le tissu dessus, en faisant attention à bien le tendre sans faire de faux plis. Il suffit ensuite de couper le tissu en laissant 1 cm de marge de chaque côté du polyphane, puis de tailler les angles en biseau.

DSC_3011

 

Après, on encolle l'un des petits côtés de tissu qui dépasse et on le rabat sur le polyphane...

DSC_3013

 

Puis on met un trait de colle tout au bord d'une des longueurs du polyphane et on y fixe l'un des cercles en le maintenant avec des pinces à linge. On laisse bien sécher, puis on procède de même de l'autre côté avec le deuxième cercle...

 DSC_3021

... Puis on colle la jonction pour refermer l'abat-jour. Et pour finir, on encolle les marges de tissu et on les rabat à l'intérieur de l'abat-jour, toujours en s'aidant des pinces à linge. Si votre tissu est un peu épais ou rigide, il vaut mieux y faire quelques encoches avant de rabattre les marges afin d'avoir une finition plus propre. Et hop, c'est déjà fini ! Si vous le voulez ou si votre homme n'y est pas trop hostile, vous pouvez décorer cet abat-jour par exemple avec du ruban ou de la dentelle adhésive (c'était ce que j'avais en tête, mais le Schön s'y est farouchement opposé... la prochaine fois, je ne lui demanderai pas son avis !)

Je n'ai pas assez de recul dans mon bureau pour prendre une vue d'ensemble, mais grâce à un photomontage bien moche, je peux quand même vous donner un aperçu de mon rideau et de ma suspension, réalisés dans le même tissu. Je suis plutôt contente du résultat pour une première tentative !

DSC_3024

 

Je pars demain passer quelques jours à Berlin donc je ne pourrai pas lire vos blogs ni répondre tout de suite à vos commentaires, mais je vous prépare déjà un nouveau petit jeu-concours pour mon retour qui devrait faire plaisir aux plus gourmands d'entre vous !