Je viens de passer un week-end d'exception à Quimper, lors duquel j'ai pu assouvir ma passion encore jeune mais déjà dévorante pour le rhododendron. En effet, samedi et dimanche derniers, c'était le festival Rhodos en fête, organisé par la Société bretonne du rhododendron (si si, ça existe !). On pouvait y admirer des centaines d'espèces exposées dans des vases ou mises en scène dans des décors avec de la mousse et du bois, découvrir les rhodos issus de graines ramenées par les membres de l'association lors de leurs expéditions à l'autre bout du monde – tels des Indiana Jones du rhododendron, ces passionnés organisent des voyages dans les montagnes asiatiques pour partir à la découverte d'espèces encore inconnues ! –, cramer tous ses chèques dans les stands des pépiniéristes présents sur place, mais aussi participer à des ateliers passionnants sur la pollinisation, les semis, le bouturage, la greffe et les maladies ou encore écouter Kenneth Cox, le grand spécialiste écossais, qui donnait une conférence samedi soir. Évidemment, j'ai adoré, j'ai adhéré à l'asso, et je sais d'ores et déjà que je serai présente lors de la prochaine édition !

Dès l'arrivée, on pouvait voter pour son préféré parmi les dernières obtentions des adhérents de la SBR :

DSC_1751

Une profusion impressionnante...

DSC_1752

DSC_1768

... avec de jolies mises en scène et des spécimens très beaux.

DSC_1757

DSC_1772

DSC_1788

DSC_1796

Avez-vous déjà senti un rhododendron parfumé ? Moi non jusqu'à samedi dernier. Eh bien c'est incroyable de délicatesse et de raffinement, avec un côté naturel un peu herbacé à tomber par terre. J'ai beau avoir lu Le Parfum, mon vocabulaire n'est pas assez riche pour vous décrire ça, mais vraiment, si un jour vous passez à côté d'un rhodo avec de grandes fleurs blanches (par exemple R. lindleyi, R. fragrantissimum, R. loderi) ou d'une grande azalée à petites fleurs jaunes (R. luteum), n'hésitez pas à y plonger le nez : si vous avez la chance qu'il soit parfumé, vous verrez, c'est vraiment enchanteur ! Ci-dessous, 'Southern Cloud', mon préféré. Son parfum est envoûtant, et ses énormes fleurs blanches au cœur jaune donnent l'impression d'être en vacances sous les tropiques.

DSC_1786

Si je devais vous parler de tous les ateliers auxquels j'ai assisté, je vous pondrais un énoooorme pavé ; mais sachez que depuis, j'ai tenté d'hybrider des rhodos, dont j'espère semer un jour les graines et dont je pourrai multiplier les plus beaux par bouturage ou par greffe grâce aux enseignements des différents membres de la SBR qui animaient les ateliers. C'était à la fois captivant, simple et à la portée de tous... Vraiment exaltant !

DSC_1799

Ci-dessus, un stand consacré aux rhodos à feuillages remarquables. Notez la petite pancarte « Les rhododendrons, ça me botte » : avec un humour pareil, j'étais obligée de succomber !

Enfin, tout au fond de la salle, il y avait les stands des pépiniéristes...

DSC_1774

Euh, comment vous dire... Malgré toute la meilleure volonté du monde, malgré mes achats programmés lundi à la pépinière du Boutiguéry, malgré les trombes de pluie sous lesquelles il a fallu porter les pots, j'ai craqué pour trois rhodos, puis je suis revenue en acheter un quatrième, et comme ma maman voyait les regards amoureux que je lançais à un cinquième, elle me l'a offert. Bon, à ma décharge, il faut dire que j'ai payé tout ça une bouchée de pain, surtout compte tenu de la taille des plantes : ça aurait été trop bête de ne pas en profiter...

DSC_1726

Je vous présenterai mes nouvelles acquisitions dans un prochain article, car évidemment elles n'ont pas tardé à être rejointes par mes achats à la pépinière du Boutiguéry... En attendant, il faut vraiment que je retourne travailler pour compenser un peu toutes ces folies !